Archive

Posts Tagged ‘Cate Blanchett’

Critique : « Blue Jasmine » de Woody Allen

9 octobre 2013 2 commentaires

SONY-JUOS-01_Onesheet_Layout 1On l’a lu un peu partout : Woody Allen, après une série de comédies plus ou moins anecdotiques tournées en Europe, est de retour aux Etats-Unis et y revient en très grande forme. Et on ne peut qu’acquiescer. Avec « Blue Jasmine », il signe selon moi son meilleur opus depuis l’excellent « Match Point » (sur ce point les avis divergent), avec qui le film a en commun une certaine noirceur. Quitte à l’ériger au rang des classiques du maître new-yorkais ? Pas forcément, néanmoins sa dernière livraison recèle de suffisamment de qualité pour figurer au classement des meilleurs films de l’année, à commencer par l’interprétation irréprochable de son actrice principale, Cate Blanchett.

« Blue Jasmine » est une comédie grinçante et cruelle sur le destin d’une femme tombée de très haut qui tente tant bien que mal de recoller les morceaux de sa vie brisée et de repartir de zéro. Au début du film, Jasmine (de son vrai prénom Jeanette, c’est quand même moins classe), arrive de New York pour s’installer à San Francisco, après que son mari, un homme d’affaire ayant escroqué nombre de grosses fortunes – mais aussi sa propre famille – a été mis sous les barreaux. Un destin fortement inspiré de l’affaire Madoff, donc. Et l’histoire d’une déchéance que nous fait vivre avec un grand talent Cate Blanchett.

Dès son arrivée à l’aéroport de San Francisco, après avoir saoulé sa voisine pendant tout le temps du vol, Jasmine agace, parle sans arrêt, crache ses angoisses à la face de qui veut l’entendre. Elle vient squatter chez sa soeur Ginger (Sally Hawkins), qu’elle a toujours soigneusement évité avant de tout perdre, et commence à vivre un choc des cultures particulièrement violent et certes pas toujours très subtil dans l’opposition entre la grande bourgeoise et les « prolétaires » que fréquente sa soeur. Abrutie par les cocktails Martini – Xanax qu’elle s’enfile à longueur de journée, cette grande bourgeoise déchue prend alors en pleine face la mesure de sa dégringolade sociale.

Le récit étant construit autour d’une série de flashbacks, on découvre progressivement l’ancienne vie de Jasmine, qui rend d’autant plus cinglante sa chute à mesure qu’on la voit ramer pour essayer de se remettre sur pied. Même si elle nous fait beaucoup rire au départ par ses excès et ses nombreux défauts, antipathique et condescendante au possible, Allen parvient à nous la rendre attachante sans se défaire de son regard mordant sur cette femme qui finira prête à mentir comme son défunt mari (Alec Baldwin) pour le remplacer par un nouveau beau parti.

bluejasmine1

Constamment sur le fil, au bord du craquage complet, c’est l’interprétation de l’actrice australienne qu’on retiendra de ce très beau portrait de femme au bord de la crise de nerfs. Un spectacle drôle, cruel, pathétique et fascinant à la fois.

Publicités

Dans les coulisses du tournage du Hobbit – épisode 3

12 décembre 2011 Laisser un commentaire

Pour tous les inconditionnels de Tolkien et de la Terre du milieu qui n’en peuvent plus d’attendre de voir sur grand écran Bilbo le Hobbit, le « prequel » du Seigneur des Anneaux, la troisième partie du journal de bord du tournage a été dévoilée sur le site de la Warner.

Présenté par Peter Jackson, on y découvre les 13 nains qui vont accompagner l’oncle de Frodon dans sa quête. On a aussi le plaisir d’y apercevoir des anciens tels qu’Andy Serkis aka Gollum dans sa grotte, Ian McKellen (Gandalf), Hugo Weaving (Elrond), et l’immaculée Cate Blanchett (Galadriel) en plein essayage.

les 13 nains

Un tournage qui se sera bien fait attendre, tant le projet a accumulé les déconvenues : départ de Guillermo del Toro censé réaliser les deux volets, conflits avec les syndicats de comédiens, problèmes de financement à la MGM, et ulcère de Peter Jackson de retour derrière la caméra…

Et il nous faudra encore attendre un an avant de voir le résultat sur grand écran puisque la première partie intitulée Bilbo le Hobbit : Un voyage inattendu devrait sortir en France le 12 décembre 2012. Avec Martin Freeman dans le rôle-titre, le film retracera les aventures survenues à l’oncle de Frodon 60 ans avant les événements du Seigneur des Anneaux, et notamment comment il rencontra Gollum à qui il subtilisa le fameux anneau.