Accueil > actus, divers > George Lucas persiste et signe : il est possible de survivre à une explosion nucléaire en se cachant dans un frigo !

George Lucas persiste et signe : il est possible de survivre à une explosion nucléaire en se cachant dans un frigo !

Indiana Jones et le Royaume du frigo antiatomique

50/50 : c’est le titre d’une bonne comédie avec Seth Rogen et Joseph Gordon Levitt, mais ce sont aussi les chances de survie estimées par George Lucas pour un homme qui serait caché à l’intérieur d’un réfrigérateur pendant une explosion nucléaire.

Une référence à une désormais fameuse scène des dernières aventures d’Indy : « Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal » qui avait beaucoup fait jaser en 2008. Souvenez-vous : le célèbre archéologue interprété par Harrison Ford y avait la brillante idée de se protéger du souffle d’une explosion atomique imminente… en s’enfermant dans un frigo. La scène était tellement outrancière (pour certains irritante) que l’expression anglaise « nuke the fridge » a même remplacé le « jump the shark » d’Happy Days pour qualifier le moment précis où une histoire qui commence bien bascule dans la médiocrité la plus crasse.

Dans un article qui devrait paraître dans le New York Times, le producteur de la franchise George Lucas assume complètement. Il y insiste sur le fait que, si ça s’était vraiment produit, le héros aurait eu 50% de chance de s’en sortir. Le réalisateur, Steven Spielberg, n’y croyait pas, et a cédé devant le gros dossier scientifique préparé par Lucas pour le convaincre.

In fact, it was Spielberg who “didn’t believe” the scene. In response to Spielberg’s fears, Lucas put together a whole nuking-the-fridge dossier. It was about six inches thick, he indicated with his hands. Lucas said that if the refrigerator were lead-lined, and if Indy didn’t break his neck when the fridge crashed to earth, and if he were able to get the door open, he could, in fact, survive. “The odds of surviving that refrigerator — from a lot of scientists — are about 50-50,” Lucas said.

Le « débat » qui avait animé les geeks devrait donc reprendre. En tout cas, scientifiquement prouvé ou pas, on reste en droit de penser que cette scène était et reste particulièrement débile, bien que marrante et magistrale dans l’art du nawak, il faut bien l’avouer.

À voir ou revoir ci-dessous :

via Slashfilm.com

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s